Bien choisir ses skis

Choisir sa paire de skis peut se révéler être un vrai casse-tête quand il s’agit de notre premier achat. Voici nos conseils pour choisir vos skis en fonction de votre niveau, votre pratique et votre morphologie pour des vacances au ski réussies.

Choisir ses skis

Etape n° 1 : Évaluer votre niveau !

Un débutant ne va pas acheter les mêmes skis qu’un skieur émérite.

  • Débutant : vous n’êtes (presque) jamais montés sur des skis, vous alternez dérapage et chasse-neige. Vous aurez besoin de skis accessibles.
  • Intermédiaire : vous skiez une à deux semaines par an et vous savez garder vos skis parallèles. Il vous faut des skis évolutifs.
  • Confirmé : vous dévalez toutes les pistes avec assurance depuis de nombreuses années. Optez pour des skis performants.
  • Expert : le ski, c’est votre dada ! Vous maîtrisez toutes les techniques de ski et tous les types de neige. Il vous faut des skis performants.

Etape n° 2 : Déterminer votre pratique

A chaque pratique, son ski. Toutefois, la majorité des fabricants proposent des skis polyvalents qui vous permettront une plus grande flexibilité.

  • Piste : vous aimez profiter de l’ensemble des pistes d’une station et la précision. Optez pour des skis à spatules larges pour faciliter les virages, et courtes pour réduire les vibrations.
  • Course : vous ne jurez que par la vitesse et les slaloms. Choisissez des skis avec un patin étroit pour optimiser votre stabilité.
  • All Mountain : vous aimer skier sur tous les types de neiges ? Optez pour des skis tout-terrain avec des spatules longues et un patin de largeur moyenne.
  • Freeride : fan de poudreuse, il vous faut des skis larges et longs pour faciliter votre mouvement dans la poudreuse.
  • Freestyle : pour les amateurs de sensations fortes, on choisit plutôt des skis bi-spatulés, légers et résistants.

Etape n° 3 : Déterminer la taille de vos skis

Enfin, voici les trois derniers éléments à prendre en compte pour l’achat de votre paire de skis.

  • Sexe : les skis sont aujourd’hui adaptés à la morphologie spécifique de chacun.
  • La taille : on opte pour des skis de 10 à 15 cm plus petits que soi, sauf pour le freeride.
  • Le poids : un poids plume sera plus à l’aise des skis légers tandis qu’un skieur lourd aura besoin d’un ski au flex rigide.

Bien sûr, ces conseils sont à adapter selon vos besoins et vos envies ! N’hésitez pas à partager vos conseils personnels avec nous !

Aurélié Chartier

Crédits photos : photos home et article © Groupe PVCP